« Cinq petites entropies » de Garth Knox

Le compositeur de la semaine est Garth Knox, un compositeur pas tout à fait comme les autres puisqu’il est aussi interprète et improvisateur. C’est lui qui joue cette semaine ses Petites Entropies pour viole d’amour : cinq voyages dans les sonorités d’un instrument magnifique, un peu oublié et qu’il fait revivre dans la musique d’aujourd’hui.

© Alla Breve France Musique

« Cinq petites entropies » pour viole d’amour de Garth Knox
En cinq mouvements : Parallèles / Parade / Pluie / Passerelle / Passacaille
Interprété par Garth Knox, viole d’amour.
Commande et création enregistrée le 25 mai 2016 à Radio France.

DIFFUSION INTÉGRALE ET PORTRAIT

Pour nos Alla Breve, Garth Knox, musicien d’origine irlandaise, a imaginé Cinq Petites Entropies sonores dans lesquelles nos oreilles se promènent du lundi au vendredi, si bien qu’à la fin de la semaine, dans ce portrait du dimanche, on a une bonne idée des possibilités sonores de la viole d’amour.
Ces Entropies sont en quelque sorte des Etudes, des explorations de la viole d’amour avec en plus une esprit ludique, celui de l’entropie, c’est à dire de la transformation des éléments sonores, de l’ordre au chaos, du simple au plus complexe.
La rencontre de l’altiste Garth Knox avec la viole d’amour n’est pas tout à fait le fruit du hasard.
Cet ancien comparse de l’EIC et du quatuor Arditti, rompu à tous types de répertoires, s’intéresse depuis toujours à la musique ancienne.
Garth Knox a de toutes façons les cordes dans la peau ! Il n’en finit pas de vouloir étendre le répertoire de ses instruments : l’alto comme la viole d’amour et le violon traditionnel (le fiddle).
Les Entropies qu’il vient de composer pour la viole d’amour ont leur pendant dans un cycle de huit Etudes pour alto baptisées, Viola Spaces (CD sur le label americain mode).
Le compositeur travaille aujourd’hui sur des Violin Spaces et compte bien ouvrir le champ au violoncelle d’ici peu.
Ces cycles de miniatures ont un objectif bien précis : écrire une musique accessible à tous sans renoncer aux trouvailles sonores acquises grâce à l’exploration des instruments.
Garth Knox est un boulimique de musique : sa curiosité naturelle, sa gourmandise de sons, et son sens du partage, de la communication, font de lui un musicien très sollicité.
Cet été, il va enregistrer pour John Zorn quelques-uns de ses mélodies pour quatuor (avec Agnès Vesterman, Julia Robert et Sylvain Lemêtre).
Le projet va s’appeler The Book of Angels. Il prépare aussi la partition d’un commande du British Film Institute, sa première partition pour un film muet, écrit lui-même un concerto pour la viole d’amour (commande de l’Ensemble Concorde de Dublin).
Le répertoire de la viole déjà riche de compositions de Olga Neuwirth, Klaus Huber, et GF Hasse, et va bientôt s’enrichir de deux pièces nouvelles, une d’Oscar Strasnoy, une autre de Bent Soerensen.

ANNE MONTARON

Source : Émission Alla Breve, France Musique

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *